Constructeur maison Vaucluse, Constructeur maison Gard, Constructeur maison Herault

SUIVEZ LES ÉTAPES DE CONSTRUCTION DE VOTRE MAISON INDIVIDUELLE

Nombreux sont les Français qui rêvent d’avoir la maison de leurs rêves, leur cocon familiale, mais de nombreux préjugés entravent la concrétisation de leur rêve.

Comment devenir propriétaire ? Comment faire construire ma maison ? Quelles conditions remplir pour accéder à la construction de ma maison ? Gardez à l'esprit que l'accession à la propriété est possible pour le plus grand nombre mais avec pour condition principale : avoir un réel partenaire qui vous accompagne !

Cmamaison n'a pas que pour unique mission de construire votre maison. Nous sommes à vos côtés de A à Z dans toutes les étapes de votre projet ! Monter un plan de financement pertinent, trouver son terrain constructible, choisir les plans de sa  future maison, gérer l'ensemble des démarches administratives, obtenir le permis de construire grâce à notre bureau d'étude, coordonner et suivre tous les travaux avec l'appui de notre équipe technique, être à l'affût de toute nouvelle réglementation, garanties ou encore assurances…

Tous ces potentiels barrages que nous franchirons avec sérénité et confiance.  

 

Vous n’êtes pas un un simple client parmi d’autres, votre projet est le nôtre.

C'est pourquoi nous ferons chaque pas ensemble vers votre rêve.

1

Salle de réunion

1

TROUVER LE BON CONSTRUCTEUR

Sans contrat de construction de maison individuelle (CCMI) loi de 1990, pas de garanties !

Établi par la loi du 19 décembre 1990, le contrat de construction de maison individuelle (CCMI) vise à protéger les porteurs d’un projet de maison neuve. Le CCMI offre un cadre légal protecteur pour tout particulier faisant construire, car il comprend notamment un certain nombre de garanties. Parmi celles-ci, la livraison de votre maison à prix et délais convenus, l’assurance dommages-ouvrage (à ne pas confondre avec la simple garantie décennale, qui s’impose à toute entreprise). Bénéficier de toutes ces garanties, c’est donc choisir un constructeur qui exerce son activité de construction sous le contrat de construction Loi de 1990.

 

Un constructeur transparent

Des prestations détaillées dans un cadre de prix forfaitaire sans surprise, un accompagnement planifié des démarches administratives et un engagement contractuel du délai de réalisation des travaux… Un bon constructeur doit vous présenter un échéancier présentant autant ses obligations que les vôtres, en matière d’appels de fonds, par exemple, afin que vous ayez une vision très claire du déroulé de votre construction.

 

Qui vous ouvre les portes de son chantier

« C’est au pied du mur qu’on voit le maçon. » Dans cet ordre d’idées, c’est aussi sur le chantier que l’on perçoit la qualité de la construction et donc, en creux, celle du constructeur. Prévues par le CCMI à chaque appel de fonds, les visites de chantier sont pour vous l’occasion de prendre la mesure de l’avancement de votre projet et de faire part de vos questions, à votre conducteur de travaux, qui vous y accompagnera. En échangeant avec lui, vous pourrez également programmer des visites de chantier complémentaires si vous en ressentez le besoin. C’est le signe d’un constructeur à votre écoute, sûr de son chantier.

 

Et à bonne réputation

Certes, l’habit ne fait pas le moine. Néanmoins, en matière de constructeur, l’image de qualité dégagée ne doit pas être négligée. Relevez les éventuels partenariats industriels, établis avec des entreprises renommées ou non (synonymes de crédibilité dans le milieu), mais aussi l’ancienneté de l’enseigne (gage de sérieux, d’expertise en matière de savoir-faire constructif et de constitution d’un réseau d’artisans de qualité). Enfin, fiez-vous à votre ressenti : avez-vous été écouté dans vos envies, vos possibilités financières, votre besoin d’accompagnement poussé ou non ?…  La première impression est souvent la bonne !

 

Comment y parvenir ?

Pour juger de la qualité d’un constructeur, rien ne vaut de voir et visiter ses réalisations. Pour ce faire, ne lésinez pas sur les salons, les portes ouvertes. Lisez la presse spécialisée et profitez du bouche-à-oreille (via les réseaux sociaux ou votre cercle de relations).